Cadrage thématique

Cadrage thématique

 

Cet appel est clos.

 

Axe 1 – Biodiversité et santé

 

Il existe actuellement une centaine d’indicateurs de biodiversité diffusés par l’ONB. Beaucoup d’indicateurs sont des indicateurs de pressions sur la biodiversité, des indicateurs sociologiques et des indicateurs d’état de la biodiversité (ex. Indicateur STOC). Il s’agit de capter les grandes tendances qui se dégagent de la biodiversité à l’échelle nationale. Les indicateurs ONB ont forcément une valeur nationale ou éventuellement une valeur métropolitaine ou outre-mer.

.

Dans un contexte de pandémie mondiale affectant gravement notre santé et nos économies, la question du lien entre la biodiversité et la santé est plus que jamais majeure. Des travaux de recherche s’attachent à comprendre ces relations complexes et cruciales pour permettre de mieux anticiper et prévenir de telles crises par une meilleure intégration de la biodiversité dans les stratégies sanitaires (par exemple dans des approches One Health et EcoHealth, les stratégies économiques et les stratégies d’aménagement du territoire, mais aussi dans les transitions démographiques et de développement).

Plusieurs directions sont explorées : relation entre les santés humaines, animales, végétales et la santé des écosystèmes (rôle des macrobiotes, de la diversité microbienne, animale, végétale, de la structure du paysage) : changement de mode de vie lié à la pandémie de COVID-19, changement de rapport aux espaces verts et bleus, prise de conscience de l’importance de la biodiversité pour la santé humaine, etc. ; fondements écologiques et évolutifs des changements d'hôtes impliqués dans la propagation des maladies zoonotiques et l'adaptation des agents pathogènes émergents à de nouvelles espèces ; principaux comportements à risque et facteurs indirects de pression qui conduisent à des pandémies : consommation mondiale, communautés rurales, secteur privé, gouvernements nationaux, commerce illégal, non réglementé et légal et réglementé de la faune sauvage ; analyses économiques du retour sur investissement des programmes de prévention des pandémies ; rôle des pollutions, différences selon les milieux, urbains, agricoles et naturels...

Néanmoins, peu d’indicateurs, à échelle nationale (métropole et/ou outre-mer) sont diffusés par l’ONB sur ce sujet.

Le projet retenu pour cet axe doit permettre de faire progresser, sur les plans thématiques et méthodologiques, l’ONB et ses Groupes de travail (GT) thématiques par la mobilisation et l’intégration de l’existant (données, méthodes) pour améliorer des indicateurs et les rendre compatibles avec une diffusion dans le cadre de l’ONB et pour construire de nouveaux indicateurs relatifs au lien entre biodiversité et santé.

.

Objectif :

Il s’agit de proposer un projet de R&D basé sur l’identification et la mobilisation de données et méthodologies existantes relatives à la thématique « Biodiversité et santé » pour décliner des indicateurs existants à l’échelle nationale métropolitaine et/ou ultramarine, ou pour aboutir à la construction de nouveaux indicateurs de biodiversité (état, pressions ou réponses).

Ces travaux devront s’intégrer dans les travaux de l’ONB et pourront être menés en partenariat avec les groupes de travail de l’ONB[1] (milieux humides, milieux d’eau douce, milieux marins et littoraux, milieux forestiers, nature et connaissance, agriculture, économie, aménagement du territoire) ou en lien avec le comité éditorial pour tout autre sujet transversal.

 

L’objectif principal de cet appel à projet est d’aboutir à des propositions concrètes sur ces questions :

  1. Questionner les liens entre biodiversité et santé : quels effets de la déforestation, de la dégradation des écosystèmes sur la santé humaine ? Comment qualifier et quantifier les liens entre dégradation des écosystèmes et émergence des zoonoses ?
  2. Questionner les liens entre l’accès à la nature, le bien-être humain et la santé mentale ;
  3. Questionner les liens entre biodiversité alimentaire, nutrition et santé.

 .

Seront considérés les projets qui :

  1. réuniront des experts aux compétences complémentaires (généticien, modélisateur et statisticien, écologue etc.) et pertinentes pour le sujet ;
  2. réaliseront un travail de bibliographie pour produire un état de l’art afin d’identifier, dans le cadre d’un dialogue avec tout ou partie des GT thématiques de l’ONB, les bases de données potentielles et existantes qui permettraient :
    • de promouvoir et/ou améliorer des indicateurs existants et pertinents ;
    • de développer de nouveaux indicateurs de biodiversité et santé, et si oui, lesquel ;

3. proposeront une démarche méthodologique originale et la création d'un indicateur pour les volets « état », « pression » et « réponse » pour questionner les liens biodiversité-santé; 

4. ou proposeront une méthodologie originale et applicable aux indicateurs de biodiversité-santé déjà existants dans la base de données indicateurs de l’ONB. 

 

 


[1] liste des groupes de travail, description de leur périmètre et contacts en annexe du texte de l'appel.

 

Conditions d’application et de réalisation

Les territoires concernés couvrent la France métropolitaine et ultramarine.

La liste ci-après présente des exemples de sujets pouvant être traités. Elle est non exhaustive et seulement indicative.

  • Indicateurs relatifs aux zoonoses (propagation, émergence, risques) et aux populations humaines (vulnérabilité, exposition, support des coûts) ; aux liens entre zoonoses et état de la biodiversité ; aux liens entre biodiversité et service de régulation des zoonoses ; aux liens entre zoonoses et déforestation ; aux liens entre zoonoses et aménagement du territoire (urbanisation, infrastructures, espaces protégés, espaces exploités); aux espèces sentinelles ; aux liens entre diversité génétique et zoonoses ; aux liens entre zoonoses et perceptions / valeurs de la biodiversité, etc. ;
  • Cartes synthétiques de pratiques et de pressions anthropiques, état de la biodiversité et risques épidémiques (contacts humaines et faune sauvage ; pratiques agricoles ; modes de consommation alimentaire), etc. ;
  • Développement d’un indicateur pertinent pour mesurer la relation entre la biodiversité alimentaire et l’adéquation nutritionnelle des régimes alimentaires en France métropolitaine et/ou ultramarine ;
  • Etc.

Les porteurs de projet pourront se rapprocher et travailler de concert avec eux durant la durée du projet, et dans le cadre d’un dialogue, avec tout ou partie des GT thématiques de l’ONB[1].



[1] liste des groupes de travail, description de leur périmètre et contacts en annexe du texte de l'appel.

 

Barre

 Axe 2 – Thème blanc

 

Il existe actuellement une centaine d'indicateurs de biodiversité diffusés par l’ONB. Beaucoup d’indicateurs sont des indicateurs de pressions sur la biodiversité, des indicateurs sociologiques et des indicateurs d’état de la biodiversité (ex. Indicateur STOC). Il s’agit de capter les grandes tendances qui se dégagent de la biodiversité à l’échelle nationale. Les indicateurs ONB ont forcément une valeur nationale ou éventuellement une valeur métropolitaine ou outre-mer.

À mesure que les limites des sources de données les plus utilisées par les experts membres des groupes de travail sont atteintes, des questions sont soulevées concernant la mobilisation de nouvelles sources de données encore peu exploitées, le développement de nouvelles méthodologies applicables à des indicateurs existants et le développement de nouveaux indicateurs.

En 2019, l’ONB avait souhaité lancer un appel à projets entièrement thématisé sur la valorisation de nouvelles données issues d’images satellitaires et l’analyse des variations temporelles et des changements de dynamique temporelle dans les séries de données de certains indicateurs. Cette année, afin de ne pas se limiter dans les champs des possibles et bénéficier ainsi de propositions pertinentes sur des thématiques diverses et transverses, l’ONB a souhaité ouvrir un axe thématique blanc.

.

Cet axe thématique blanc doit permettre de proposer des projets originaux, de faire progresser, sur les plans thématiques et méthodologiques, l’ONB et ses Groupes de travail (GT) thématiques[1] par l’intégration de nouvelles sources de données ; l’utilisation de nouvelles méthodologies déployées pour la création de nouveaux indicateurs « état », « pression » et « réponse » sur des thématiques non explorées dans l’ONB ou applicables à des indicateurs de biodiversité déjà existants pouvant être perfectibles.

L’objectif est d’ouvrir cet appel à la plus large communauté de recherche possible.

Il s’agit de proposer un projet de R&D répondant aux besoins scientifiques et techniques identifiés par l’ONB et son comité éditorial cités précédemment et rappelés ci-dessous pour :

  1. Améliorer des indicateurs existants (consultez tous les indicateurs développés dans le cadre de l’ONB sur le lien suivant : http://indicateurs-biodiversite.naturefrance.fr/indicateurs/tous) ;
  2. Créer de nouveaux indicateurs sur des sujets encore non traités par l’ONB en insistant sur les volets « état », « pressions » et « réponse » de la biodiversité ;
  3. Développer de nouvelles méthodologies pour le traitement des données dans le cadre de la construction des indicateurs de l’ONB.
.

Seront considérés les projets qui :

  1. réuniront des experts aux compétences complémentaires et pertinentes sur le sujet déposé ;
  2. réaliseront un travail méthodologique de bibliographie sur l'état de l'art de ce qui existe actuellement afin d'identifier, dans le cadre d'un diablogue avec tout ou partie des GT thématiques de l'ONB, les bases de données potentielles et existantes, et des indicateurs de biodiversité existants qui permettraient :

    • de promouvoir et/ou améliorer des indicateurs existants et pertinents (cf. questions 1) ;
    • de développer de nouveaux indicateurs, et si oui, lesquels (cf. questions 2) ;
  3. proposeront une démarche méthodologique originale et la création d'un indicateur pour les volets "état", "pressions", et "réponse" sur la biodiversité ;
  4. ou proposeront une démarche méthodologique originale et applicable aux indicateurs de biodiversité déjà existants dans la base de données de l’ONB. 

 


[1] liste des groupes de travail, description de leur périmètre et contacts en annexe du texte de l'appel.

 

Conditions d’application et de réalisation

Les candidats peuvent dans leur réponse proposer de nouveaux indicateurs ou identifier des indicateurs de l’ONB sur lesquels ils comptent travailler prioritairement (http://indicateurs-biodiversite.naturefrance.fr/indicateurs/tous).

Les porteurs de projet pourront se rapprocher des constructeurs et producteurs d’indicateurs et travailler de concert avec eux durant la durée du projet, dans le cadre d’un dialogue avec tout ou partie des GT thématiques de l’ONB[1].

 

[1] liste des groupes de travail, description de leur périmètre et contacts en annexe du texte de l'appel.

Personnes connectées : 1